26 mars 2008

OpOsite

Cinq mondes. Un univers.

En mai 2005, OpOsite nait de la rencontre de Gabriel, issu de l'univers jazz, et de Benoît, aux affinités pop et électro.

Gabriel est la base sensible de tout le projet. Sa voix suave en accord avec ses textes intimistes et ses mélodies empreintes de mélancolie, est relevé de la dimension pianistique que lui offre Benoît. Entre eux, l'harmonie s'installe vite par amour de la création musicale. Ils travaillent ensemble une année, en étroite collaboration.

En mai 2006, ils rencontrent Stéphane qui enrichie les versions acoustiques de la puissance de la batterie. Sa pratique du métal apporte cependant une entité rock au groupe.

Ce trio oeuvre sur un dizaine de compositions et enregistre une maquette de quatre titres produite à 250 exemplaires rapidement épuisés.

En mai 2007, Rémi le rejoint. Avec sa basse, il apporte la touche harmonique qui manquant, et consolide l'identité rock d'OpOsite : renforçant l'esprit et le caractère du groupe.

Ce quatuor, donne des concerts, d'abord dans leur ville, Meaux (Seine-et-Marne) puis dans des lieux de plus en plus renommés.

En mars 2008, Noël entre dans l'univers d'OpOsite. Amoureux de sa guitare, il offre à OpOsite une couleur rythmique, résultat de ses multiples accords : reggae, funk, musette, swing syncopé.

Fort de l'expérience de la scène de Stéphane, Rémi et Noël, OpOsite est en perpétuel élan vers les planches.

De nombreuses personnes ont déjà foi en eux que soit leur public ou les acteurs de la scène locale.

Ce quintette d'opposition et d'amitié apprécie tout particulièrement se produire sur scène, et le public partage à chacun de leurs concerts leur dynamisme, leur enthousiasme et leur allégresse, dans une ambiance enivrante et magique propre à OpOsite : étonnante et fascinante eurythmie de leurs diverses influences.

Posté par OpOsiPhile à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur OpOsite

  • Bonsoir !

    Un ptit coucou du jeudi !

    bonne soirée ! bisous !

    Posté par Danielle, 27 mars 2008 à 22:10 | | Répondre
Nouveau commentaire